Comment installer des mousse acoustique ?

Que ce soit pour les entreprises ou pour les particuliers, les nuisances acoustiques ne permettent pas d’avoir la tranquillité. Les bruits venant de l’extérieur dérangent certainement surtout. Actuellement, il existe une solution à la portée de tous, les mousses acoustiques. Elles servent généralement à éviter le dérangement causé par les nuisances sonores comme celles des machines industrielles, des moteurs ou le bruit des voisins… Pourtant, l’installation d’une mousse acoustique nécessite plusieurs critères afin qu’elle réponde à vos besoins.

Les choses à tenir compte avant la pose d’une mousse acoustique

Tout d’abord, la pose d’une mousse acoustique dépend de l’origine du bruit qui vous dérange. En effet, cette solution acoustique doit être installée dans la partie où les nuisances sonores sont fortes. Par exemple, si les bruits de votre voisin du dessus que vous voulez éviter, il faut poser la mousse acoustique au niveau du plafond. Et si les bruits proviennent de l’extérieur, il est conseillé de la poser au niveau des murs extérieurs. De ce fait, c’est en fonction de l’endroit où l’installer que vous devez choisir le type de panneau de mousse insonorisant. 

En plus de cela, il est important de vérifier l’épaisseur des panneaux du fait qu’ils retiennent différemment les sons. Les plus épais absorbent les plus forts alors que les plus fins retiennent les plus aigus. Un autre élément à tenir compte est l’importance de laisser un mur libre pour rendre le résultat optimal. Le traitement acoustique ne devra occuper que 50 % des murs de la pièce maximum. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que l’efficacité de la mousse acoustique dépend de la technique utilisée pour l’installer. En plus de cela, il ne faut pas utiliser des clous et des agrafes pour l’esthétique de la pièce.

Installation des mousses acoustiques : quelles sont les différentes méthodes ?

Il existe bel et bien différentes méthodes pour poser une mousse acoustique. Pourtant, cela dépend du type de panneaux que vous choisissez. Effectivement, les techniques pour placer une isolation phonique sont différentes. Par exemple pour les plaques de mousse auto-adhésives, vous n’avez plus besoin des outils pour le fixer aux murs ou plafonds comme de la colle ou une perceuse. Il suffit juste d’enlever le film de l’adhésif et de l’installer sur le support. Cette solution semble être la meilleure pour les locataires du fait qu’elle est rapide, la plaque est facile à retirer lors du déménagement. 

Si vous optez pour le panneau acoustique qui doit être posé avec de la colle, il est indispensable de bien choisir la colle à utiliser. Il convient de signaler que la colle pour fixer une isolation acoustique est vraiment spéciale. Ce sont même les fabricants des mousses qui la vendent. Elle sert à plaquer le panneau de façon simple et rapide sans endommager les murs. Sous forme d’une bombe d’aérosol, il faut la sprayer sur le dos du panneau et sur le mur. Sachez que la colle de commerce peut abîmer les murs et l’installation au moment où vous enlevez la mousse. Et cette dernière pourrait se déchirer. 

Comment faire pour les mousses acoustiques en crochet ?

Il suffit juste d’installer des crochets sur le plafond ou les murs en les perçant. Ils permettent de supporter le panneau présentant des crochets ou des fils adaptés au dos. En terme d’esthétique, cette isolation acoustique n’est pas une bonne idée. De plus, elle n’est pas destinée aux locataires. 

À part la colle spéciale pour fixer une mousse acoustique, il est possible d’utiliser des bandes de scratchs adhésives. Vous pouvez les utiliser à la place de la colle. Pourtant, il faut en mettre au dos du panneau ainsi que sur les murs ou plafonds. Son adoption facilite l’installation du panneau, par contre, cette méthode ne garantit pas la durabilité de l’installation. La mousse peut se retirer au fil de temps. L’usage du scotch double-face est aussi pensable. Notons que c’est en fonction du poids de la plaque antibruit que vous pouvez choisir la méthode pour l’installer. De plus, il faut bien s’équiper et disposer de toutes les ressources nécessaires afin d’éviter les dangers lors des travaux.

Opter pour le service d’un professionnel pour l’isolation phonique : est-ce nécessaire ?

En réalité, même si vous êtes doué en bricolage, les conseils des experts sont toujours utiles pour éviter les contraintes. Particulièrement, pour la pose d’une mousse acoustique, il est primordial de demander l’avis d’un professionnel. Il peut vous conseiller sur l’endroit où l’installer et le type du panneau adapté. 

En plus de cela, il peut vous aider à choisir les produits de traitement répondant à vos besoins et à votre budget. Pour ceux qui ne savent pas installer la plaque acoustique, se faire aider par un professionnel est nécessaire. Ainsi, vous connaissez tous les détails à propos de la dalle acoustique, sa qualité et la plus adaptée. De même, si vous manquez d’expérience en bricolage ou vous voulez avoir un travail de qualité, un expert peut vous seconder pour effectuer la tâche.

Où trouver des idées et l’inspiration pour sa décoration ?
Conseils déco pratiques : recycler des déchets ménagers en objets déco