Zoom sur la tendance des verrières de cuisine

Une verrière de cuisine, en plus de sublimer inonde la pièce de lumière. En général, elle sert à la séparer une pièce d’une autre sans la cloisonner. Elle a aussi du charme lorsqu’elle est ouverte sur l’extérieur. En tant qu’élément décoratif, elle se décline sous différents matériaux en vue de créer un style industriel ou un brin d’authenticité.

Quand elle sert de cloison

Sous forme de porte battante ou coulissante, une verrière offre un espace fermé, ouvert ou semi-ouvert. Outre l’idée d’empêcher l’odeur d’entrer dans d’autres pièces lorsqu’on veut cuisiner tranquillement, elle laisse pénétrer dans les deux pièces la luminosité naturelle. Dans un but de gérer avec panache un espace vaste, une porte entre 2 volets fixes est parfaite. Or, pour un gain d’espace, une ou des portes coulissantes se prêtent bien au jeu. Si en revanche, vous voulez délimiter la zone d’accueil de la cuisine, une verrière à mi-hauteur assure en partie l’intimité. Elle peut servir de passe-plat ou de bar de séparation entre cuisine et pièce à vivre ou salle à manger.

Quand elle apporte du cachet à son intérieur

Puisqu’une verrière de cuisine repense à l’intérieur en créant de l’ambiance, le choix de couleur blanche est tout indiqué. Cela donnera un style chic et à la fois champêtre à l’habitation. Par contre, installée sur le bar, elle offre un effet bistrot garanti, il suffit juste de trouver le modèle parfait. Sous forme de fenêtres ou en laissant vide au centre, mais toujours muni de passe-plats, nombreux sont les possibilités. Pour un style industriel, notamment, une verrière noire est en accord parfait avec un look déco cuisine. Dans l’optique d’air d’atelier, une verrière de cuisine qui ouvre sur l’extérieur met en valeur la personnalité dans la pièce.

Bon choix de matériaux

Fait en bois, une verrière est non seulement est réalisée à partir d’une matière écologique, mais elle peut aussi être un allié parfait. Quel que soit le contraste mis en avant dans les 2 pièces, elle peut être peinte au choix. Cependant, en gardant la couleur brute de la matière, elle rehausse le côté scandinave de la cuisine. Contrairement à une verrière en aluminium qui est moins isolant, celle en bois protège parfaitement bien en termes de chaleur que de bruits. Le seul côté négatif, c’est qu’il soit moins durable que celle en acier ou en fer. Néanmoins, ces 2 matières sont tout à fait robustes. Surtout si elles sont bien entretenues avec de l’antirouille et l’anticorrosion.

Le grand retour du motif carreau de ciment en cuisine !
Pourquoi mettre un fond de hotte dans sa cuisine ?